Jeu de ricochets


La scène se passe sur le rivage d'Ostie

[...] Arrivés à un endroit où des barques tirées au sec reposaient sur une couche de rouleaux qui les isolait de la pourriture du sol nous voyons des enfants qui, gesticulant à qui mieux mieux, s'amusaient à lancer des tessons dans la mer. Voici en quoi consiste ce jeu : on ramasse sur le rivage un tesson de forme arrondie, poli par le battement des flots puis, le tenant horizontalement entre les doigts, on se penche aussi près que possible du sol et on le fait tourner sur lui-même à la surface de l'eau : le projectile doit ou bien raser la surface de la mer et nager en glissant d'un mouvement doux ou bien faucher la cime des flots, pour resurgir et rejaillir soulevé par des bonds répétés. Parmi les enfants, celui-là se donnait pour vainqueur dont le tesson courait le plus loin et faisait le plus grand nombre de ricochets.

Minucius Félix, Octavius IIl, 5 - IV, 1


Jeux et distractions privés