L'empereur Claude


Durant son adolescence, il entreprit d'écrire une histoire, sur les conseils de Tite-Live [...]. La première fois qu'il se risqua devant un nombreux auditoire, il eut grand-peine à parvenir au bout de sa lecture, ayant lui-même, à plusieurs reprises, refroidi son propre entrain.

En effet, les rires ayant éclaté, au début de sa lecture parce que plusieurs bancs s'étaient rompus sous le poids excessif d'un auditeur, même lorsque le désordre se fut apaisé, il ne put s'empêcher de revenir de temps à autre sur cet incident, ce qui fit renaître le fou rire. Même une fois empereur, il écrivit beaucoup et fit très souvent donner lecture de ses ouvrages.

Suétone, Claude 41


les lectures publiques