L'empereur Domitien


De son côté, il joua merveilleusement la modération et feignit en particulier pour la poésie un goût qu'on ne lui connaissait pas auparavant et qu'il rejeta plus tard avec mépris ; il alla jusqu'à lire ses vers en public.

Suétone, Domitien 2


les lectures publiques