Après la prise de Pérouse


Au cours de la guerre qu'Octave (= le futur Auguste) mène contre son rival Antoine.

Après avoir pris Pérouse, il ordonne une foule d'exécutions et pour ceux qui cherchaient à implorer leur grâce ou à s'excuser, il n'avait qu'une seule réponse : "Il faut mourir."
Certains auteurs disent que parmi les vaincus, il en choisit trois cents appartenant aux deux ordres et les sacrifia comme des victimes pour les Ides de mars devant un autel élevé en faveur du divin Jules César, assassiné précisément aux Ides de mars de 44 av.JC.

Suétone, Vie des douze Césars, Auguste XV, l et 2


Histoire de ces spectacles