Le théâtre à surprise de Curion.

Gaius Curion, qui, pendant la guerre civile, mourut dans les rangs césariens, pour les jeux offerts à l'occasion des funérailles de son père fit construire côte à côte deux théâtres de bois très grands, en équilibre et de même niveau, tournant chacun sur un pivot, et dans lesquels à la fois, le matin, il faisait représenter des pièces de théâtre, en les adossant l'un à l'autre, pour que le bruit d'une des scènes ne nuisît pas à la seconde. Dans la dernière partie du jour, on les faisait tourner tout à coup pour qu'ils se fissent face, tandis que les fonds se séparaient et que les extrémités des demi-cercles se réunissaient; il obtenait ainsi un amphithéâtre, et il y donnait des spectacles de gladiateurs"

Pline l'Ancien, Histoire Naturelle, XXXVI, 116


Les Lieux où se déroulent les spectacles