Attitude d'Auguste à l'égard des divers acteurs des spectacles

Aussi, même pour des représentations et pour des jeux donnés par d'autres, il offrait souvent sur sa cassette particulière des couronnes et des récompenses magnifiques, et n'assista jamais à un concours grec, sans honorer chacun des adversaires selon son mérite. […]
Enfin, il jugea dignes de sa sollicitude toutes les catégories de gens qui prêtaient un concours quelconque aux spectacles publics : non seulement il maintint les privilèges des athlètes, mais il les augmenta ; il interdit de faire combattre les gladiateurs sans espoir de congé ;
I1 n'en fit pas moins régner jusqu'au bout la discipline la plus rigoureuse dans les luttes des gymnases ou les combats de gladiateurs.

Suétone, Auguste, XLV


Les participants