Les Onze


"On désigne aussi par le sort les Onze, qui ont à s'occuper de ceux qui sont dans la prison. Les voleurs, les voleurs d'hommes libres, les voleurs d'effets, arrêtés en flagrant délit, sont mis à mort par les soins des Onze, s'ils avouent. Si le prévenu conteste, les Onze introduisent l'affaire devant le tribunal ; acquitté, ils le remettent en liberté ; condamné, ils le font exécuter.

Ils sont chargés d'introduire devant le tribunal les actions relatives aux terrains et maisons signalés avec état à l'appui comme appartenant à l'Etat [...] .Ils introduisent aussi les poursuites engagées par voie de délation."

Aristote, Constitution d'Athènes, LII,1. Traduction Georges Mathieu et Bernard Haussoukier, Belles lettres.


La justice à Athènes