Recette d'envoûtement.

Merveilleux charme pour lier : ayant pris de la cire ou de la glaise, façonne sur un tour de potier deux figurines, l'une masculine, l'autre féminine. Fais la figure masculine en forme d'Arès armé, tenant un glaive de la main gauche et l'appliquant contre la clavicule droite de la figure féminine qui a les bras derrière le dos et qui est agenouillée, après avoir attaché l'élément magique à sa tête ou à son cou. Puis écris sur la figurine de la femme que tu veux attirer (suit toute une série de mots incompréhensibles que l'on écrit sur toutes les parties du corps de la figurine). Puis prends treize aiguilles de bronze ; plantes-en une dans la cervelle en disant : "Je te transperce, toi Une telle, la cervelle" ; plantes-en deux dans les oreilles, deux dans les yeux, une dans la bouche, deux dans les hypocondres, une dans les mains, deux dans les parties, deux dans les plantes des pieds, en disant une fois : "Je transperce tel membre d'Une telle, afin qu'elle ne se souvienne de personne, sauf de moi, Un tel." Puis prends une tablette de plomb et écris ces paroles, et récite-les sans interruption, puis lie la tablette aux figurines avec un fil de métier à tisser, en faisant trois cent soixante-cinq noeuds. [...] Place le tout, au coucher du soleil, près de la tombe d'un mort prématuré ou d'un assassiné, en y plaçant des fleurs de la saison.

Papyrus grecs magiques, IV


Deuotio et defixio