La magie est inefficace en matière amoureuse

Minos ne put empêcher un homme de fuir à l'aide de ses ailes, et moi je prétends fixer un dieu volage ! On se tromperait, en ayant recours aux artifices d'Hémonie 6 , ou bien en employant ce que l'on arrache au front d'un poulain. Pour faire durer l'amour, les herbes de Médée ne serviront à rien, non plus que les formules des Marses et leurs chants magiques. La princesse née sur les bords du Phase aurait retenu le fils d'Éson et Circé Ulysse, si les enchantements pouvaient entretenir l'amour. Et il n'y a rien à attendre des philtres qui feraient pâlir les jeunes filles ; les philtres troublent l'esprit et engendrent la folie. Loin de nous tous les moyens défendus.

Ovide, L'art d'aimer, II, v.97-107



6 désigne la Thessalie, terre d'élection des magiciennes



Les pratiques de la magie dans la littérature latine