Mercure se présente

Si vous voulez que dans votre commerce, dans vos achats comme dans vos ventes, j’assure généreusement vos gains et vous assiste en toutes choses ; si vous voulez que vos affaires et vos combinaisons à tous réussissent, tant à l’étranger que dans votre pays, et que de bons et amples profits viennent par mes soins grossir continûment vos entreprises présentes et futures ; si vous voulez que pour vous tous et pour tous les vôtres je sois un messager de bonnes nouvelles, que je n’apporte et n’annonce que les plus heureux succès pour votre république, — car vous le savez, les autres dieux m’ont donné pour mission de présider aux messages et aux profits — si vous voulez, dis-je, que je vous exauce et m’efforce que vos gains aillent sans cesse s’accroissant, en ce cas vous ferez silence pour cette comédie, vous vous montrerez tous des arbitres aussi justes qu’équitables.

Plaute, Amphitryon, Prologue, v. 1-16


Mercure