Autre version de la mort de Chiron :


Pendant que le vieillard manie les traits enduits de poison, une flèche tombe et se plante dans son pied gauche. Chiron gémit et arrache le fer de son corps ; Alcide gémit lui aussi, ainsi que le jeune Hémonien (= Achille).

Cependant le Centaure mélange des herbes cueillies sur les collines de Pagase et multiplie les ressources de son art pour calmer sa blessure ; mais le poison dévorant triomphait de l'art et le mal avait pénétré jusque dans les os, se répandant dans le corps entier ; le sang de l'hydre de Lerne s'étant mélangé avec le sang du centaure, il n'était plus temps de secourir le blessé.

Ovide, Les Fastes, V v. 397-406


Chiron