La vengeance de Persée


Persée rentre avec la tête de Méduse et punit celui qui, pour se débarrasser de lui, l'a chargé de sa périlleuse mission

Pallas Athéna [...] tressa le thrène sinistre des Gorgones farouches, tel qu'elle l'entendit s'échapper, dans leur douleur poignante, de leurs bouches virginales et de l'horrible gueule de leurs serpents, lorsque Persée poussa un cri de triomphe, en apportant à l'île de Sériphe et à son peuple pour leur malheurs, l'une des trois soeurs. Il avait condamné à la cécité la race monstrueuse de Phorcos, et il paya à Polydecte un terrible écot; il le châtia pour la servitude et l'hymen auquel il avait voulu réduire sa mère - grâce à la tête joufflue de Méduse, ravie par lui.

Pindare, Pythiques XI, v. 13-28


Méduse