le labyrinthe


Jadis, dans la Crète montagneuse, le labyrinthe, dit-on, déroulait entre ses murs aveugles les entrelacements de ses chemins et la ruse de ses mille détours, si bien qu'aucun signe ne permettait à l'égaré de reconnaître son erreur et de revenir sur ses pas.

Virgile, Enéide V, v. 588 sqq


Le Minotaure