le combat des Centaures et des Lapites


Les Centaures, invités au mariage de Pirithoos, roi des Lapithes, soutiennent mal le vin...
Enfin l'Ossa, l'Olympe et les bois du Pénée
Voyaient ensanglanter les banquets d'hyménée
Quand Thésée, au milieu de la joie et du vin [...]
Fut contraint d'arracher l'épouse demi-nue
Au bras ivre et nerveux du sauvage Eurytus.
Soudain, le glaive en main, l'ardent Pirithoüs :
"Attends ; il faut ici que mon affront s'expie,
Traître ! "Mais avant lui, sur le centaure impie,
Dryas a fait tomber, avec tous ses rameaux,
Un long arbre de fer hérissé de flambeaux.
Le quadrupède Hélops fuit. L'agile Crantor,
Le bras levé, l'atteint. Eurynome l'arrête:
D'un érable noueux il va fendre sa tête,
Lorsque le fils d'Egée, invincible, sanglant,
L'aperçoit, à l'autel prend un chêne brûlant,
Sur sa croupe indomptée, avec un cri terrible,
S'élance, va saisir sa chevelure horrible,
L'entraîne et quand sa bouche ouverte avec effort
Crie, il y plonge ensemble et la flamme et la mort.


A.Chénier, Bucoliques, L'aveugle,v.213-224 et 244-251

Le site