Goût des Perses pour le luxe

manifesté lors d'une rencontre entre Agésilas et Pharnabaze

Comme il (= Apollophanès de Cyzique, lié à la fois à Pharnabaze et Agésilas) avait su persuader Agésilas, après un échange de serments et de poignées de main, on le vit arriver qui amenait Pharnabaze vers un lieu convenu. C'est là qu'Agésilas et les Trente qui étaient avec lui, étendus à terre dans un pré, l'attendaient ; Pharnabaze cependant était venu en coûteux équipage. Comme ses serviteurs étalaient à ses pieds de ces tapis sur lesquels les Perses ayant à s'asseoir mollement, il rougit de son luxe en voyant le chétif appareil d'Agésilas ; il s'étendit donc lui aussi, comme il était par terre.

Xénophon, Helléniques, IV, I, 30


PANÉGYRIQUE