Pouvoir de l'or perse

À toutes les époques, le Grand Roi a eu recours à la corruption : pouvoir de l'or perse.

Cependant Tithrausthès [= successeur de Tissapherne, qui, accusé de trahison, a été décapité sur l'ordre du grand Roi], d'après ses informations, avait l'impression qu'Agésilas se moquait des affaires du Roi et ne pensait en aucune façon à quitter l'Asie, mais qu'il avait au contraire le ferme espoir d'y détruire la puissance royale ; ne sachant se tirer d'affaire, il envoie Timocratès de Rhodes en Grèce avec une somme d'environ cinquante talents d'argent, et lui donne mission d'essayer de les distribuer, après avoir reçu les garanties les plus sûres, aux principaux hommes politiques des cités, à condition qu'ils aillent faire la guerre à Sparte.Timocratès, arrivé en Grèce, achète à Thèbes, Androcleidas, Isménias et Galaxidoros ; à Corinthe Timolaos et Polyanthès ; à Argos, Cylon et les gens de son parti.

Xénophon, Helléniques, III, V, 1

Le stratège athénien Conon et le satrape Pharnanabaze mènent de concert la guerre contre les Lacédémoniens. Au moment où Pharnabaze, après avoir laissé aux alliés tout l'argent qu'il avait, se prépare à repartir chez lui, Conon s'adresse à lui.

Mais Conon lui dit que, si Pharnabaze lui laissait le commandement de la flotte, il saurait la ravitailler en tirant ses ressources de l'Archipel et que, d'autre part, il irait débarquer dans sa patrie pour aider les Athéniens à relever les Longs Murs et les fortifications du Pirée : il ne savait rien, dit-il, qui serait plus pénible aux Lacédémoniens ; " et alors, ce faisant, c'est toi qui obtiendras la reconnaissance des Athéniens, et aussi le châtiment des Lacédémoniens : car ce qui a été l'objet principal de leurs efforts sera, grâce à toi, annulé." Pharnabaze, après avoir entendu ces propos, l'envoya de bon coeur à Athènes et lui donna par-dessus le marché de l'argent pour relever les murs.

Xénophon, Helléniques, IV, 8, 9


PANÉGYRIQUE