Poséidon


Nom signifiant peut-être "maître, époux de la terre". Apparenté par sa racine (pot : idée de domination) au grec "despotès", maître, au latin "potens", puissant, maître de.

Un des olympiens, fils aîné de Cronos et Rhéa. Avalé à sa naissance par son père, puis sauvé par la ruse de son jeune frère Zeus qui obligea Cronos à recracher ses enfants. Reçut en partage l'empire des mers, lacs et eaux courantes (Homère, Iliade). Est armé d'un trident, se déplace sur un char tiré par des monstres mi-chevaux mi-serpents, a le pouvoir d'ébranler la terre, les rochers des côtes, de faire jaillir des sources. Qualifié souvent de "dompteur de chevaux".( Homère, Hymne à Poséidon, Aristophane, Cavaliers)

Complota avec Héra et Athéna pour enchaîner Zeus : comme punition dut construire les remparts de Troie pour le roi Laomédon, lequel lui refusa le salaire convenu (Homère, Iliade). Poséidon prit le parti des Achéens dans la guerre de Troie mais sauva le troyen Enée.

En compétition avec Athéna pour l'hégémonie sur l'Attique, il offrit le premier cheval (Virgile, Géorgiques) ou une source d'eau salée, mais Athéna l'emporta en offrant l'olivier. Furieux, Poséidon inonda la plaine d'Eleusis. Nouvelle compétition face à Héra pour dominer l'Argolide et nouvel échec : de dépit il assécha les fleuves du pays. Cependant il réussit à établir son autorité sur Corinthe. Epoux d'Amphitrite, une des Néréides, il eut de nombreuses aventures amoureuses. Il engendra le géant Antée, le cyclope Polyphème, le cheval ailé Pégase, le bélier à la toison d'or. Aurait été aussi le véritable père de Thésée, fils du roi d'Athènes Egée.

Honoré dans tout le monde grec, spécialement à Sparte, en Ionie, à Corinthe (Jeux Isthmiques), au cap Sounion et dans toutes les villes maritimes. Les Anciens lui sacrifiaient taureaux et chevaux.

Nom romain : Neptune

I Mythes et Mythologie Musée Vivant de l'Antiquité