Exigence de pureté


Le Contre Androtion se termine par le rappel vigoureux de cette exigence.

Pour pénétrer dans un lieu saint, pour toucher aux urnes lustrales et aux corbeilles sacrées, pour présider aux services des Dieux, il ne suffit pas de rester pur pendant un nombre de jours prescrits, il faut, derrière soi, une vie tout entière pure des pratiques habituelles à Androtion !

Démosthène, Contre Androtion, 78


le sacrifice