L'ololugmos


Etéocle s'adresse au Coryphée :

Puis écoute mes voeux à moi et accompagne-les, comme d'un péan favorable, de la clameur sacrée, du cri rituel qui, en Grèce salue la chute des victimes.

Eschyle, Les Sept contre Thèbes, v. 265-269


le sacrifice