Sacrifice de type énagisma


Circé indique à Ulysse tous les rites à accomplir avant de pouvoir consulter le devin Tirésias chez Hadès.

Là (il faut) creuser, seigneur, une fosse carrée d'une coudée (=0,444m) ou presque. Autour de cette fosse, fais à tous les défunts les trois libations, d'abord de lait miellé, ensuite de vin doux, et d'eau pure en troisième ; puis saupoudrant le trou d'une blanche farine, invoque longuement les morts

[...] Quand ta prière aura invoqué les défunts, fais à ce noble peuple l'offrande d'un agneau et d'une brebis noire, en tournant vers l'Erèbe la tête des victimes [...] Active alors tes gens : qu'ils écorchent les bêtes, dont l'airain sans pitié vient de trancher la gorge ; qu'ils fassent l'holocauste en adjurant les dieux, Hadès le fort et la terrible Perséphone.

Homère, Odyssée, X, v. 517-534


le sacrifice