Libations aux morts


La reine Atossa offre des libations à Darius, le père de Xercès.

Je reviens du palais ici, sans char, sans mon faste passé, afin d'apporter au père de mon fils les libations apaisantes aux morts que mon amour lui offre : le doux lait d'une vache que le joug n'a point souillée, le miel brillant que distille la pilleuse de fleurs, joints à l'eau qui coule d'une source vierge ; et aussi cette pure et joyeuse liqueur, sortie d'une mère sauvage, d'une vigne antique.

Eschyle, Les Perses, v.607-615


Les libations