Choix et nombre de bêtes


Le nombre peut être impressionnant, tel celui des chèvres sacrifiées annuellement, en souvenir de la victoire des Athéniens sur les Perses, à Artémis lors de la fête de Marathon le 6 du mois de Boédromion:

Ils avaient promis à Artémis qu'autant ils tueraient d'ennemis, autant ils sacrifieraient de chèvres à la déesse ; comme ils ne pouvaient pas s'en procurer en assez grand nombre, ils décidèrent d'en sacrifier cinq cents chaque année. Et on les sacrifie encore aujourd'hui.

Xénophon, Anabase, III, 2, 12


le sacrifice