Sérénité du climat olympien


Athéna aux yeux pers disparut, regagnant cet Olympe où l'on dit que les dieux, loin de toute secousse ont leur siège éternel : ni les vents ne le battent, ni les pluies ne l'inondent ; là-haut, jamais de neige; mais en tout temps l'éther, déployé sans nuages, couronne le sommet d'une blanche clarté...

Homère, Hymne à Apollon, v. 115-119


Dieux, Démons, Héros.