L'archonte roi


Le roi, tout d'abord, veille à la célébration des Mystères [...], ensuite des Dionysies du Lénaeon. Le roi et les épimélètes règlent en commun la procession ; le roi organise seul le concours Il organise aussi toutes les courses aux flambeaux. C'est lui encore qui, pour ainsi dire, a la direction de tous les sacrifices dont l'institution remonte aux ancêtres.

Le roi donne, en se réglant sur le sort, les actions publiques d'impiété et les actions en revendication de sacerdoce [...]. C'est à lui aussi que ressortissent toutes les actions de meurtre, et c'est lui qui proclame l'interdit religieux contre ceux qui sont sous le coup de ces accusations.

Aristote, Constitution d'Athènes, LVII, 1-2


Les charges religieuses déléguées par la cité