Manifestations de douleur


Une des femmes va offrir sur le tombeau d'Agamemnon les offrandes funèbres :

Voyez : sur ma joue aux entailles sanglantes l'ongle a tracé de frais sillons - car les sanglots, c'est chaque jour que s'en nourrit mon coeur - et, faisant crier le lin des tissus, ma douleur a mis en lambeaux les voiles drapés sur mon sein : toute joie m'a fuie à jamais sous les maux qui m'ont frappée.

Eschyle, Les Choéphores, v.24-31


La Mort