La mort d'Alceste


Alceste a accepté de mourir à la place de son mari, Admète ; au jour fatal, le choeur s'étonne de ne pas voir dans la maison les signes habituels du deuil :

Devant les portes, je ne vois pas, puisée à la source, l'eau lustrale en usage au seuil des trépassés. Al'entrée, nulle chevelure coupée, comme il en tombe pour le deuil des morts ; elle ne retentit pas, la main des jeunes femmes.[...] Sortira-t-il quelqu'un ? Faut-il couper ma chevelure, et le noir appareil du deuil, devons-nous le revêtir déjà ?

Euripide, Alceste, v.99-104 ; 215-217


La Mort