Importance des rites agraires et de la fécondité


C'est le cultivateur qui le premier, las de la charrue quotidienne, chanta des paroles rustiques sur un rythme déterminé; le ventre plein, il a, le premier, modulé sur un chalumeau sec l'air qu'il voulait devant ses dieux parés de fleurs; c'est le cultivateur qui, le premier, barbouillé de rouge minium, ô Bacchus, a conduit des choeurs inexpérimentés jusqu'alors.

Tibulle, Elégies, II, I, v.49 sq


LA RELIGION ROMAINE, Généralités