Le principe d'Archimède


Tout corps solide plus léger que tel liquide s'enfoncera, une fois plongé dans ce liquide, jusqu'au point où le volume de liquide correspondant au volume de la partie immergée du solide aura un poids égal à celui du corps tout entier.

ARCHIMEDE, de corporibus fluctuantibus, I, 5


Les développements du progrès scientifique