Les Scythes et les Amazones

Les Amazones sont un peuple légendaire, une nation de femmes adonnées à la guerre. Selon les Grecs leur origine est ancienne : filles d'Arès, le dieu de la guerre, et de la nymphe Harmonie, elles auraient vécu à l'époque des héros, Bellérophon, Héraclès et Thésée, mais leur existence est attestée (simple légende ?) à l'époque historique puisque Alexandre, dit-on, rencontra leur reine aux confins de l'Inde. Elles tirent leur nom du fait qu'elle se mutilaient un sein pour pouvoir se servir aisément de leurs armes, la lance et l'arc (Amazones=celles qui n'ont pas de sein). Elles vivaient sans hommes, ne faisant appel à ceux-ci que pour perpétuer leur espèce. Elles ne conservaient que les filles et estropiaient les enfants mâles ou les aveuglaient. Les hommes qui vivaient auprès d'elles étaient des serviteurs à qui incombaient les tâches serviles. Leur seule activité, outre la guerre, était la chasse. On situe leur royaume dans des régions situées hors du monde connu, au Nord, dans le Caucase et aussi dans la Scythie méridionale.
Hérodote, qui connaît les légendes mythologiques, fait le lien entre elles et l'histoire. Héraclès, aidé de Thésée, après avoir vaincu les Amazones à la bataille du Thermodon, au cours de laquelle leur reine fut tuée, avait fait monter les survivantes prisonnières sur trois navires pour les amener en Grèce. Au cours de la traversée, les Amazones se révoltèrent et massacrèrent les Grecs. Elles ignoraient tout des choses de la mer et leurs vaisseaux partirent à la dérive. C'est ainsi qu'elles parvinrent sur le territoire des Scythes libres dans la région du Palus Maiotis. Ayant débarqué, elles s'emparèrent d'un troupeau de chevaux et s'empressèrent d'attaquer les Scythes, mettant leur territoire au pillage.
Les Scythes, qui "ne reconnaissaient ni la langue ni le costume ni la race" de leurs agresseurs furent déconcertés, d'autant plus lorsqu'ils découvrirent qu'ils avaient affaire à des femmes.
Ils envoyèrent vers elles des jeunes gens du même âge pour entrer en relation avec elles et les séduire. Ce qui eut lieu au point que Scythes et Amazones se rassemblèrent en un seul camp et vécurent en bonne entente.
Lorsque les jeunes Scythes proposent à leurs compagnes de venir avec eux en Scythie, elles refusent, arguant de la différence du genre de vie entre les femmes scythes et le leur. De leur côté, elles invitent les Scythes à recueillir leurs biens patrimoniaux dans leur pays et à les suivre au-delà du Tanaïs, à plusieurs jours de marche d'abord vers l'est puis vers le nord, ce qu'ils acceptent, fondant une nouvelle nation, celle des Sauromates, où les femmes demeurent fidèles aux moeurs de leurs lointaines ancêtres (Hérodote, Histoires).
Justin attribue une origine commune aux Scythes et aux Amazones (Justin, Abrégé)


L'histoire des Scythes