les Cimmériens

Hérodote mentionne un grand nombre de fois les Cimmériens à propos de leurs pérégrinations à l'est et au sud du Pont Euxin et dans les régions qui correspondent à l'Iran, l'Irak, la Turquie actuels, et de leurs affrontements avec les Assyriens (ils apparaissent dans les textes cunéiformes sous le nom de Gimmirai) les Mèdes et les Lydiens (cf le texte déjà cité sur la prise de Sardes I, 15). Le schéma présenté par Hérodote, qui n'est peut-être pas conforme tout à fait à la chronologie admise, est simple : les Massagètes poussent devant eux les Scythes qui exercent la même pression sur les Cimmériens jusqu'à ce qu'ils s'emparent du territoire où ceux-ci s'étaient établis. C'est d'ailleurs à la faveur de cette pression que les Scythes avaient pénétré en Asie et dépossédé les Mèdes de leur empire.
Voici quelques textes d'illustration sur les actions des Cimmériens.


C'est en poursuivant les Cimmériens que [les Scythes] avaient pénétré en Asie, dépossédant de l'empire les Médes ; car avant l'arrivée des Scythes, c'étaient les Mèdes qui régnaient sur l'Asie (IV, I). Cf IV, 11, déjà cité.

Kyaxare (roi des Mèdes) avait dans une rencontre vaincu les Assyriens et assiégeait Ninive, quand il fut assailli par une armée nombreuse de Scythes, qui avait à sa tête le roi des Scythes Madyès fils de Protothiès ; ces Scythes avaient fait irruption en Asie après avoir chassé d'Europe les Cimmériens, et c'est en poursuivant ces derniers dans leur fuite qu'ils étaient arrivés en Médie [...] Les Mèdes en vinrent alors aux mains avec les Scythes ; vaincus dans le combat, ils furent destitués de leur suprématie, et les Scythes se répandirent sur l'Asie tout entière. De là ils se dirigèrent vers l'Égypte.

Histoires, I, 103 passim

Maintenant encore, il y a dans le pays des Scythes des Murs Cimmériens (il en subsiste des restes dans la presqu'île de Kertch), il y a un détroit Cimmérien (détroit d'Iéni-Kalé), il y a même une région qui a nom Cimmérie (=la Crimée ?), il y a un Bosphore Cimmérien. Quant aux Cimmériens, il est manifeste qu'ils fuirent en Asie devant les Scythes et qu'ils colonisèrent la presqu'île où est établie de nos jours la ville grecque de Sinope [...]

Histoires, IV, 12

Les Cimmériens et l'Asie Mineure
Avant l'époque de Crésus (roi de Lydie 561-546 av. J.-C.)

Avant le règne de Crésus, tous les Grecs étaient libres ; car lors de l'expédition des Cimmériens, qui atteignit l'Ionie, expédition plus ancienne que Crésus, il n'y avait pas eu asservissement des villes, mais pillage au cours d'une incursion.

Histoires, I, 6

Alyatte (le père de Crésus) chassa d'Asie les Cimmériens [...]

Histoires, I, 16

NB : les historiens considèrent qu'il acheva l'oeuvre d'extermination entrepris successivement par Assourbanipal, le Scythes Madyès et les Grecs de Milet.


L'histoire des Scythes