Hérodote : les Scythes et les Amazones.

Les jeunes Scythes font part aux Amazones de leur désir de les épouser et de les emmener vivre dans leur pays.

À cela, les Amazones répondirent : "Nous ne saurions demeurer avec les femmes de chez vous ; car nos habitudes ne sont pas les mêmes que les leurs. Nous, nous tirons de l'arc, nous lançons le javelot, nous montons à cheval ; nous n'avons pas appris de travaux féminins ; les femmes de chez vous ne font rien de ce que nous avons dit, elles s'occupent à des travaux féminins, restant dans les chariots, sans aller à la chasse ou nulle part ailleurs. Nous ne pourrions donc nous accorder avec elles [...].

Histoires, IV, 114

[Depuis leur installation dans leur nouvelle demeure], les femmes des Sauromates mènent le genre de vie de leurs antiques aïeules : elles vont à la chasse à cheval, et avec leurs maris et sans eux ; elles vont à la guerre ; elles portent le même accoutrement que les hommes [...].
Voici quelle est chez eux la règle en matière de mariage : aucune fille ne se marie avant d'avoir tué un ennemi : il en est qui meurent, et qui meurent vieilles, avant d'être mariées, faute de pouvoir satisfaire à cette loi.

Histoires, IV, 116-117, passim


les Scythes et les Amazones