L'homme est citoyen du monde


Quand [...] l'âme aura [...] formé avec ses proches une société où régnera l'amour, regardant comme des proches tous ceux que la nature a faits ses semblables ; [...] quand l'homme [...] aura reconnu qu'il n'était pas enfermé dans les murailles d'une ville, mais que, citoyen du monde, il l'a tout entier pour patrie, alors [...] comme il se connaîtra lui-même, selon le précepte d'Apollon Pythien !

Cicéron, De legibus, I, 23 (éd. Garnier, trad. Ch. Appuhn)


L'époque de Sénèque