Comment rester libre


"Exerce-toi à mourir," c'est me dire : "exerce-toi à être libre". Qui sait mourir ne sait plus être esclave ; il s'établit au-dessus, du moins en dehors de tout despotisme. Que lui font le cachot, les gardes, les verrous ? Il a toujours porte libre. Une seule chaîne nous tient à l'attache : l'amour de la vie. Sans rejeter bien loin cette passion, il convient de tellement la réduire que, si la circonstance un jour l'exige, rien ne nous [...] empêche d'être prêts à faire sur l'heure ce que, tôt ou tard, il faudra faire.

Sénèque, Lettres à Lucilius, III, 26, 10


L'époque de Sénèque