La mort de Patrocle


Hector aperçoit Patrocle [...] ; il s'approche à travers les rangs ; avec sa pique il le frappe au bas-ventre et pousse le bronze à fond. Patrocle tombe avec fracas pour le grand deuil de l'armée achéenne. On voit parfois un lion venir à bout en combattant d'un sanglier infatigable. Tous deux, pleins de superbe, à la cime d'un mont sont là à batailler pour une mince source où chacun prétend boire et le lion finit par dompter sous sa force le sanglier haletant. Ainsi le vaillant fils de Menoetios, après tant de guerriers par lui abattus, se voit à son tour enlever la vie par un coup à bout portant d'Hector, fils de Priam.

HOMERE, Iliade, XVI, v. 818-828


retour à Guerre de Troie