L'art de faciliter les rencontres

Les forums mêmes qui pourrait le croire? conviennent à l'Amour et, tout bruyants qu'ils soient, souvent une flamme y est née. Au pied du temple en marbre consacré à Vénus, la nymphe Appias frappe l'air d'eaux jaillissantes. En ce lieu, souvent un jurisconsulte devient l'esclave de l'Amour et celui qui fait prendre des précautions aux autres n'en prend pas pour lui-même. Souvent, en ce lieu, un beau parleur ne peut pas trouver ses mots ; de nouveaux intérêts viennent l'occuper et c'est sa propre cause qu'il lui faut plaider. De son temple, tout voisin, Vénus se rit de lui : tout à l'heure, il était patron ; maintenant il désire être client.[...]

Le cirque, avec son nombreux public, offre de multiples occasions. [...] Assieds-toi contre celle qui te plaît, tout près, nul ne t'en empêche ; approche ton corps le plus possible du sien ; heureusement la dimension des places force les gens, bon gré mal gré, à se serrer, et les dispositions du lieu obligent la belle à se laisser toucher. Cherche alors à engager une conversation qui servira de trait d'union. [...] Si, comme il arrive, il vient à tomber de la poussière sur la poitrine de ta belle, que tes doigts l'enlèvent ; s'il n'y a pas de poussière, enlève tout de même celle qui n'y est pas : tout doit servir de prétexte à tes soins officieux. Le manteau, trop long, traîne-t-il à terre ? Prends-en le bord et, avec empressement, soulève-le du sol malpropre. Aussitôt, récompense de ton zèle officieux, sans que ta belle puisse s'en fâcher, tes yeux verront des jambes qui en valent la peine...

Ovide, L'art d'aimer, I, v.79-156 passim



Vénus