Chez le cordonnier


(Le cordonnier Kerdon vante à deux clientes les qualités de ses modèles).

"Examinez ces façons en tout genre [...] : espadrilles, mules, pantoufles, ioniennes, montantes, sauts-de-lit, décolletées ; [...] dites chacune ce que désire votre cœur."

Une cliente "Cette paire que tu viens de prendre, combien peux-tu me la vendre ? Mais ne va pas nous mettre en fuite par un trop fort coup de tonnerre ( ="un coup de fusil")

Kéron : Estime-la toi-même, si tu veux et fixe le prix en conséquence. Mais dans un prix qui donnera du pain à ceux qui manœuvrent l'outil. [...]

La cliente : Ne peux-tu dire franchement le prix, quel qu'il soit ?

Kéron : Madame, cette paire vaut une mine : tu peux la regarder dessus comme dessous : quand Athéna en personne voudrait l'acheter, on n'en pourrait rabattre la rognure d'un liard...

Hérondas, Mimes, VII, v. 56-85 passim


le vêtement en Grèce