Une si jolie parure....


(Médée a fait offrir par ses fils à la future épouse de Jason une parure - en fait, empoisonnée -) .(C'est un messager qui parle)

À la vue de la parure, elle n'y tint plus [...] Ils n'étaient pas loin de la demeure, tes fils et leur père, qu'elle avait déjà pris le voile diapré pour s'en revêtir. La couronne d'or posée sur les boucles de sa chevelure, à la clarté d'un miroir, elle arrange sa coiffure, souriant à l'image inanimée de sa personne...

Euripide, Médée, v. 1156-1162


le vêtement en Grèce