Une croisière d'agrément dans l'île de Lesbos


Des jeunes gens de Méthymne, voulant joyeusement passer hors de chez eux le temps des vendanges, tirèrent à la mer un petit bateau, mirent leurs esclaves aux rames et s'en vinrent longer les champs côtiers de Mytilène. [...] Longeant ainsi la côte, et mouillant tantôt ci tantôt là, sans faire aucun mal, ils s'amusaient à divers passe-temps : tantôt, avec des hameçons attachés à un fil léger au bout d'un roseau, ils pêchaient, du haut d'un écueil qui s'allongeait dans la mer, les poissons de roche ; tantôt, avec des chiens et des filets, ils prenaient des lièvres effarouchés par le grand bruit qu'on menait dans les vignes. Ils faisaient aussi la chasse aux oiseaux et prenaient dans des lacets des oies sauvages, des canards, des outardes, si bien que leur divertissement fournissait aussi leur repas.

LONGUS, Daphnis et Chloé, II, 12


les voyages par mer