Le danger d'une route étroite



En poursuivant ma route, quand j'approchais de ce triple chemin, là, un héraut et, monté sur un char que traînaient des chevaux, un homme comme tu me l'as dépeint, viennent en sens contraire. Le conducteur, le vieillard aussi, me poussent hors du chemin, violemment. Moi, de colère, je frappe l'homme qui m'écartait, le cocher. Le vieillard, à cette vue, guette le moment où je passe à côté du véhicule et, de haut en bas, en pleine tête, il m'atteint avec son double aiguillon. Certes il le paya cher ...

SOPHOCLE, OEdipe-Roi, v. 798-810


les voyages par voie de terre