Le phare d'Alexandrie


Il se dressait comme une montagne au milieu de la mer et atteignait les nuages. L'eau, en bas, baignait la construction elle-même, et le phare semblait suspendu au-dessus de la mer, tandis que, au sommet de la montagne, se levait un second soleil pour guider les navires.

Achille Tatius, Aventure de Leucippe et de Clitophon IV,2 et V, 6


l'évolution du voyage à l'époque hellénistique