Les voyages d'Hadrien

Il fit voile vers l'Asie et les îles jusqu'en Achaïe et, à l'exemple d'Hercule et de Philippe, il se fit initier aux mystères d'Éleusis. Il accorda beaucoup de privilèges aux Athéniens et se fit honneur de présider à leurs jeux. [...] Il passa ensuite en Sicile où il monta au sommet de l'Etna pour voir le lever du soleil qui s'y montre, dit-on, sous les couleurs de l'arc-en-ciel. De là il vint à Rome, puis il passa en Afrique et il en combla de bienfaits les provinces. Aucun prince n'a peut-être parcouru autant de pays avec la même célérité. Enfin, revenu de l'Afrique à Rome, il repartit aussitôt pour l'Orient et passa par Athènes où il fit la dédicace des monuments qu'il y avait commencés, tels qu'un temple à Jupiter Olympien et un autel réservé à lui-même. Dans son voyage en Asie, il consacra aussi plusieurs temples sous son propre nom.

Alius Spartianus, Histoire Auguste, Adrien

(trad. Beaudement)



Voyages officiels