Les noces de Zeus et Hèra



À Hèra l'Olympienne jadis, le maître puissant du trône inaccessible fut uni par les divines Moires (= déesses de la Destinée), aux accents d'un pareil chant d'hymen. Hymen, oh ! Hyménée, oh !

Et le florissant Éros aux ailes d'or dirigeait le char en retenant les rênes, garçon d'honneur aux noces de Zeus et de l'heureuse Hèra. Hymen, oh ! Hyménée, oh !

Aristophane, les Oiseaux, v.1731-1742


Héra