Le courroux d'Héra


Zeus s'adresse à Héra :

"Pauvre folle ! En qoi donc Priam et les fils de Priam te font-ils tant de mal, que tu t'obstines avec fureur à détruire la belle cité d'Ilion ? Eh quoi ! franchir les pores, les hauts murs d'Ilion, puis dévorer vivants et Priam et les fils de Priam et tous les Troyens, il ne te faut pas moins pour guérir ton courroux !"

Homère, Iliade, IV, v. 31-38


Héra